Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ME CONTACTER :

Toutes les Infos : ICI 

Articles Récents

13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 09:17

Vous êtes en vacances ? Oui ? Non ? Bientôt ? Plus tard ?

Peu importe !
La chaleur s'est invitée tôt cette année et nous donne un air de vacances où que nous soyons !

Ouille, cette chaleur vous freine, vous indispose ?

 

Pourtant, c'est le moment de l'année où nous avons le plus d'énergie, à quoi allons-nous l'utiliser ?
Je vous invite à prendre un petit carnet où vous pourrez noter vos idées, vos projets, des exercices pour vous aider.


Commençons par quelque chose de simple : réapprendre à notre cerveau à travailler de manière globale, au lieu de laisser s'emballer notre mental;

Qu'avons-nous à y gagner ?
Plus de concentration, une meilleur mémoire, un meilleur rendement énergétique (en gros : on se fatigue moins à penser trop et on trouve les solutions plus facilement..; et le tout, en restant plus calme, çà vaut le coup, non ?
Bref, "rassemblons-nou"s un peu ?
Comment faire ?
Simplissime, vous allez commencer par faire un petit exercice manuel.(niveau maternelle supérieure) !
Imprimez une croix, en fait un X géant (modèle sur demande par mail- mobrus@outlook.fr -si vous n'arrivez pas à copier celle que je mets en modèle..), et mettez-là dans une pochette transparente. Glissez une "magnet" derrière la feuille pour fixer l'ensemble sur un tableau magnétique ou... faisons simple !- le frigo ! Un peu de "Patafix" vous permettra de le fixer sur n'importe quel mur.

Important : la HAUTEUR ! Il faut que le milieu de la croix soit à hauteur de vos yeux.

... çà y'est, c'est installé ?

Maintenant, tous les jours pendant une minute, vous allez vous placer devant la croix, regarder son centre en faisant du cross-crawl.

le cross-crawl est un exercice de Brain-Gym, où l'on va faire une stimulation bilatéral du cerveau en allant tapoter le genou droit avec la main gauche puis le gauche avec la main droite, le tout avec un rythme régulier et joyeux !
Vous n'avez rien compris ? pas grave, allez faire un tour sur le joli site "grandir zen" (clic pour arriver direct sur la bonne page... je vous mâche le travail, c'est l'été !) où tout est très bien expliqué. pour les enfants, donc pour l'enfant en vous également... et c'est plus ludique !

Vous m'en direz des nouvelles, n'hésitez pas à laisser des commentaires, une fois que vous aurez vu les effet de cet entrainement cérébral !

Si vous êtes encore au bureau, vous verrez comment il sera plus facile de terminer tranquilement vos tâches, si vous êtes en vacances, vous vous sentirez aussi plus ouverts et disponibles à vous mêmes et aux autres... bel été !

 

ps : faites-le 40 jours sans en oublier un pour un effet optimum !
Vous avez oublié une journée ?
...recommencez à zéro ! Hihihi...

 

Le bel été - 1
Repost 0
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 07:01

Je vous ai déjà parlé d'une récente technique cousine (éloignée !) de l’EFT : Zensight. Cet outil utilise un « symbole de guérison », généralement un mot ou une image, que l’on évoque pendant 10-15 secondes pour en quelque sorte « recouvrir » le problème. Je ne suis pas sûre que Carol-Ann Rowland, la créatrice, le décrirait ainsi mais je crois personnellement qu’il s’agit bien d’un processus de recouvrement, au sens psychothérapeutique du terme.

Récemment j’ai eu l’occasion de proposer Zensight à une étudiante - appelons là Alice- qui consultait pour des crises de paniques invalidantes pendant les examens. Cela lui avait valu de rater son Bac l’an passé. La démarche de départ a été de lui fournir des outils simples : EFT et Sophro, notamment pour les examens écrits. Pour aborder le problème de l’oral, qui se doublait d’une peur de parler en public avec tous ses aspects classiques (peur d’être jugée, de perdre la mémoire, d’avoir l’ai ridicule, j’en passe et des meilleures...), j’avais besoin d’un outil rapide et surtout discret. Le Jour J, il est possible d’éprouver le besoin de « calmer le jeu » intérieur. Zensight est donc parfait pour cela : rapide et invisible (sauf le sourire béat de la libération J !).

Ma patiente a commencé par évoquer son dernier « flop » oral, en suivant le principe de la « movie technique », avec pour mission de mettre sur pause et d’appliquer son symbole dès qu’une sensation désagréable, tension, mémoire gênante... etc, pointerait le bout de son nez !

La première partie de l’exercice se passe bien, Zensight fonctionne à merveille sur elle (elle découvrait l’outil à cette occasion). Mais... à un moment elle revécu la gêne due au bruit fait par une autre candidate qui passait l’examen dans la même salle qu’elle. Et là, pas moyen d’utiliser son « image bouée » (je suis Sophrologue, et le principe d’image refuge est un classique  en sophro, généralement les patients reprennent cette image pour Zensight, spontanément : les deux outils sont très similaires), trop de bruit.

Bien « connectée » à ma patiente j’eus alors l’intuition de lui suggérer de remplacer cette image symbole par une « musique symbole »... tout de suite Alice « récupéra » une musique très calme, douce qui lui convenait. Elle l’utilisa sur le bruit de l’autre candidate (toujours en movie technique, c’est du cinéma parlant J !)... effet immédiat ! Evacuation des tensions.

Je notais donc cette astuce dans un coin de ma tête...

Mais Alice -qu’elle en soit remerciée- avait elle aussi de la créativité a revendre, et lorsqu’un peu plus tard dans la séance nous avons travaillé sur les épreuves à venir, les techniques d’amplification de la mémoire et finalement le succès aux examens... elle me dit : « oh, mais là, je prends une autre musique, bien entraînante, rythmée, dynamique !) ». Et BINGO, comme dirait Gary !

 

Dois-je préciser que la séance s’est terminée avec les « compteurs » à Zéro côté angoisses ?

 

Voilà comment est né  « Zensound » !

 

Repost 0
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 07:47

Un outsider dans les techniques cousines...

 

 Cette troisième technique cousine est la plus récente. Mise au point par Carol Ann Rowland[1], une psychothérapeute canadienne, psycho énergéticienne. Carol Ann  a conçu un outil énergétique qui se veut à la croisée des chemins entre EFT, BSFF et EMDR (encore que le mouvement oculaire soit ici faiblement utilisé). Le tapping est inutile, et Zensight est d’une grande facilité pour s’auto traiter.

La caractéristique de la méthode est l’utilisation d’un symbole de « guèrison » [2]. Ceci me donne à penser que Zensight est sans doute également nourri de la pratique de Reiki de sa créatrice. Cependant il va s’agir d’un symbole visuel ou d’un mot ou une couleur qui évoque la « guérison »... ou tout simplement la détente.

Si vous vous souvenez du chapitre « sophro » vous retrouverez ici des similarité avec la SRS (sophro respiration synchronique) y compris dans mes adaptations personnelles, et avec la sophro substitution.

Il va s’agir ici aussi de commencer par porter une attention soutenue au problème que l’on souhaite traiter. Particulièrement en essayant de se le représenter. Cette évocation se fera soit directement (on imagine revoir la situation perturbante par exemple) soit en utilisant une évocation symbolique (ex : être en prison si on vit une situation où l’on se sent « enfermé ».

On peut soit évoquer le problème visuellement, en y laissant se substituer l’image positive... (Oups ! je me crois en train de faire une sophro substitution !), je veux dire un « symbole guérissant », et voir comment l’évocation de départ évolue lorsque l’on tente d’y revenir. On peut également décrire le problème avec des mots, en répétant une dizaine de secondes un « mot symbole guérissant ». Si l’évocation visuelle apparaît trop difficile on préférera utiliser un protocole précis, avec des phrases types (un peu comme en EFT...)

L’idée générale va être de traiter les inversions psychologiques, les croyances et fausses croyances... et toutes les réticences à lâcher le problème.


Zensight est une technique issue du croisement de plusieurs disciplines : EFT, BSFF, Reiki...etc

Elle use également d’un procédé habituel en sophrologie : la sophro substitution


 Rq : Le mini-cours en ligne "Zensight Process" de Carol-Ann Rowland sera mis à votre disposition, en Français,sur son site et sur le blog d'ici quelque temps : à suivre !



[2] « guérison » est ici utilisé dans le sens le plus large de disparition des manifestations émotionnelles, psychiques ou physiques  résultant de la perturbation . C’est le terme employé par mme Rowland elle-même.

Repost 0
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 07:24

 Be set free Fast (BSFF) instantané



Attention, article un peu long (cf protocole)

 

 

Be Set free Fast, est une technique particulière de tapping... désormais sans tapping ! Elle est décrite par son inventeur le Dr Larry Nimms, psychologue clinicien, comme « un procédé énergétique hautement précis, aux fins d'extraire la souche des émotions négatives et des croyances limitatives qui engendrent nos problèmes, nous obligeant à effectuer des ajustements douloureux et à souffrir d'insatisfactions et de manques »[1] . Au lieu de subir des « programmes automatiques » négatifs, nous allons recouvrer une liberté de comportement, de choix, de regard sur notre vie. Les problèmes inconscients, résultats des programmes toxiques installés au cours de notre histoire nous condamnent à souffrir de comportements antinomique avec la joie de vivre qui devrait naturellement nous habiter. De même ils nous coupent de nos capacités à nous adapter au changement, à trouver des solutions, à créer notre vie en toute liberté de conscience.

BSFF va se servir de notre subconscient comme d'un « serviteur fidèle » et loyal pour évacuer les barrières qui empêchent l'expression de nos potentiels. L'intérêt de cette technique particulière est de ne pas avoir à évoquer spécifiquement les racines du problèmes, ni même de les connaître, mais bien plutôt de détailler méthodiquement les disfonctionnements dans notre vie : ressentis désagréables, problèmes de tempérament, maladies, répétition d?incidents négatifs... Dans la pratique de BSFF, l'emphase est mise sur la détection et l'élimination des attitudes négatives, des jugements critiques et de la colère que l'on a envers soi-même, les autres, le monde, la vie et Dieu. Larry Nimms considère que les racines émotionnelles négatives d'un problème peuvent être au nombre de plusieurs centaines et sont, de plus, combinées à moult croyances et fausses croyances... C'est donc un ensemble de causes qui sera traité par BSFF, dans un seul mouvement.

Avec BSFF, l'attention sera portée particulièrement sur la colère que l'on éprouve envers les autres mais aussi envers soi... et envers Dieu, quelque soit la perception que chacun en a. Il s'agit en effet de prendre conscience d?un refus de laisser circuler  l'énergie de la Vie en nous. (voir remarques d?introduction aux technique cousines).

 

De toute manière comme pour l'EFT le plus classique, il n'est pas nécessaire d'y croire pour obtenir des résultats, il s'agit avant tout d'être ouvert à une expérience, puis d'en constater les effets. Je l'ai déjà dit : a priori ne croyez rien de ce que je dit ou écrit, mettez tout à l'épreuve du doute, et retenez ce qui vous convient !

 

 Parmi toutes les versions de BSFF, j'ai choisi de vous présenter celle de Sophie Merle, qui se rapproche du protocole de base de l'EFT.  Sophie Merle vit au Nevada et a permis à nombre de techniques énergétiques d'être connues par les francophones qui ne comprennent pas la langue d'Albion.

Je vous livre donc ici la version la plus récente de BSFF. En effet, tout d'abord il s'est agit d'une technique de tapping classique sur des points d'acupuncture. Comme il s'agissait d'une variante de la méthode du Dr Callahan (donc non simplifiée en EFT), les protocoles de points à prendre en compte étaient différents suivant les problématiques. En presque 10 ans la méthode s'allégea graduellement, et le tapping fut tout finalement supprimé !

 

La technique

 

Vous pouvez pratiquer l?exercice seul ou avec l'aide d'un thérapeute. S?exprimer à voix haute est préférable, mais le faire en silence est également efficace...

 

-                            Un problème spécifique est identifié, si plusieurs paraissent liés, il faudra alors les traiter séparément. Si le problème réapparaît, une nouvelle séance sera conduite à ce moment là

-                            Un « mot-clef » est choisi, qui représente la disparition de votre problème. Joie, liberté, paix, maintenant, tout de suite, traitement immédiat, lumière... tout est possible, même un mot étranger, une exclamation ou un mot inventé spécialement (je me demande si le « supercalifragilistiquexpialédocieux » de Mary Poppins n?est pas une forme préhistorique de BSFF !) pourvu que cela vous évoque une résolution réelle et immédiate. Ce mot servira à votre subconscient de «signal de départ pour corriger le problème

-                            Lire en suite à vois haute le texte suivant, une seule fois (sauf si vous y prenez plaisir !), ce sont des instructions pour votre subconscient  (le vouvoiement est aussi efficace si vous préférez) :

 

  « Ces instructions s'adressent à toi mon subconscient. A partir de cet instant, chaque fois que je prononcerai délibérément : (insérer ici le mot ou l'expression constituant votre signal), que ce soit silencieusement ou à haute voix, par écrit ou en le visualisant, tu exécuteras immédiatement le traitement complet du problème dans lequel je me trouve. Cela veut dire, qu'à mon signal, tu supprimeras aussitôt toutes les racines émotionnelles et les croyances qui s'accrochent au problème que je viens de te signaler, en même temps que tu élimineras tous les facteurs de stress post-traumatiques qui y sont associés, et cela à tous les niveaux de mon être, incluant dans le traitement toutes les parties fragmentées, divisées et dispersées, afin qu'ils ne m'occasionnent plus aucun inconfort. Tu effaceras tous les chocs que ce problème à causé à mon système, tous les traumatismes, stress, détresses, contrariétés, perturbations et tracas, et cela, de la première fois à la dernière fois qu'il s'est manifesté, partiellement ou complètement, dans ma vie. Tu effectueras tout cela pour moi, que je connaisse consciemment ou non la nature profonde du problème que je te demande de traiter, et même si je suis incapable de l'identifier, de le décrire ou de l'étiqueter par des mots. Il suffit que je t'indique un trouble par mon mot-clef. Tu élimineras simultanément tous les problèmes qui, directement, indirectement, ou de n'importe quelle autre façon, contribuent, alimentent, provoquent ou maintiennent le problème que je t'ai signalé, et cela, sur toute l'étendue de mon existence, et à tous les niveaux de mon esprit, et de mon être au complet. Tu effectueras tout cela pour moi, peu importe la complexité émotionnelle, physique, mentale, et spirituelle dans laquelle je me trouvais lorsque chacun de ces problèmes s'est établi ou reproduit dans mon existence.  Tu élimineras complètement et pour toujours tous les problèmes que je te demande de traiter, rompant n'importe quelle donnée pouvant m'obliger  à les garder, les reprendre, leur permettre de revenir ou à subir passivement leur retour, et cela, de n'importe quelle manière qui soit. Tu élimineras en même temps tous les problèmes susceptibles de faire revenir un problème déjà traité, sous n'importe quelle forme qui soit, de même que tu accompliras un retour en arrière, traitant à nouveau les problèmes soignés par d'autres thérapies ou techniques d'aide personnelle.  Tu supprimeras aussi les croyances qui s'opposent à la réussite du traitement, tenant compte des croyances suivantes : « Je doute de l'efficacité du traitement BSFF », « Ce traitement ne donnera pas de résultats permanents », « Ce traitement ne marchera jamais avec moi », « Ce type de traitement ne durera pas », « Je n'ai pas l'habitude de faire les choses de cette nouvelle manière », « Je ne fais pas confiance à cette nouvelle façon d'éliminer mes problèmes », « Ces traitements ne changeront rien à ma vie », « Les problèmes que j'ai traités reviendront forcément ».Chaque fois que je t'indiquerai de la colère à traiter, que je la dirige envers moi-même, les autres, la vie, ou Dieu, ou n'importe quoi d'autre de négatif nous concernant et que je ne peux pas oublier, tu incluras dans le traitement toutes les colères et les rancoeurs qui n'auront pas encore  été traitées, peu importe le temps qui s'est écoulé depuis. Dès maintenant, tu effectueras automatiquement le traitement complet de n'importe quel problème,  qui te sera signifié par mon mot-clef, que je peux changer ou modifier à ma convenance, de même qu?en ajouter d'autres. Il suffit que je te l'annonce clairement.   Mon subconscient, tu effectueras dorénavant tout cela pour moi, peu importe la situation, les circonstances ou les conditions dans lesquelles je me trouve, ou la nature du problème que je te signale par mon mot-clef. De même que tu feras en sorte que je me souvienne de l?exprimer chaque fois qu?un problème se présente dans ma vie ou que quelque chose me trouble. Pour conclure ces instructions, je te remercie d'être fidèlement à mon service. » 

 

-                            Vous prendrez ensuite le temps de conclure « globalement » :

 

J'interviens maintenant sur la totalité de mon problème ... (le nommer  ici), traitant collectivement toutes les pensées, croyances, attitudes et émotions qui peuvent le maintenir en place ou l?inciter à revenir. Prononcez votre mot-clef.

 

-                            Puis avant de terminer la séance BSFF il va être nécessaire de traiter la colère que vous ressentez envers vous-même, envers les autres et éventuellement envers Dieu (voir remarques précédentes). Et ceci pour chaque problème traité durant la session :

 

  « Je traite à présent toute la colère et la rancoeur que j'ai envers tous ceux qui ont contribué à mon problème. » Prononcez votre mot-clef, puis tapez sur l'ongle de l'index en répétant trois fois : « Je vous excuse car vous ne pouviez pas mieux faire. »

 

«  Je traite à présent toute la colère, la culpabilité, la honte ou tout autre jugement critique que j'ai envers moi-même pour avoir ce problème. Prononcez votre mot-clef, puis tapez sur l'ongle de l'index en répétant trois fois : « Je me pardonne car je fais toujours du mieux que je peux. »




[1] Vous trouverez sur le site du Dr  Nimms, www.besetfreefast.com, tous les détails d'applications particulières de sa méthode... en anglais ! . Un gros travail de présentation en français  de ses travaux (et de ceux d'autres thérapeutes ayant développé des techniques spécifiques )a été fait par Sophie Merle (www.sophiemerle.com)

Repost 0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 07:17

La « Méthode TAPAS » : le TAT[1]

 

Le Tapas Acupuncture Technique a été mis au point par la thérapeute Californienne Tapas Flemming. Son but est de mettre en œuvre une rapide disparition du stress et de calmer par exemple les réactions allergiques, ou supprimer les croyances négatives. Elle prétend outre procurer une paix intérieure, accroître la vitalité et renforcer les potentiels personnels. Tous ces points sont communs avec l’EFT qui en libérant des émotions négatives permet effectivement de calmer le mental et récupérer une énergie vitale accrue.

Seuls quelques points d’acupuncture sont activés, en même temps, par la tenue d’un contact sans réelle pression la « pose », tout en concentrant l’attention sur le problème à résoudre. Le traitement se fait ainsi en sept étapes.

 

La technique :

 

- la « Pose » : d’une même main, vous posez votre index et majeur au milieu du front (« troisième œil ») tout en plaçant le bout du pouce et celui de l’annulaire chacun au coin interne de vos yeux (cela fait comme une pince à la base de la racine de votre nez. Vous poserez l’autre main à la base du crâne, sur la zone occipitale. On parle de « pose » car il n’y a aucune pression.

Remarque 1 : si vous le faites sur une autre personne, vous posez votre petit doigt à la place de la deuxième main

Remarque 2 : sur les jeunes enfants (10 ans ou moins) on posera la paume doucement pour couvrir les trois premiers points (première main), la pose occipitale est la même.

Remarque 3 : pour les grands malades ou les personnes ne supportant pas d’être touchées, même pose que pour les enfants mais la première main sera maintenue à quelques centimètres du visage.

Remarque 4 : l’ensemble de l’exercice ne sera pas pratiqué plus de 20 mn par jour.  Il est conseillé de boire plusieurs verres d’eau pendant la journée où vous effectuez la séance  (mêmes raisons que pour l’EFT)

 

- ensuite un protocole en 7 étapes est appliqué, la pose est prise à chacune, relâchée ensuite quelques instants. Chaque étape (qui dure environ une minute) est terminée lorsque nous éprouvons une ou l’autre des sensations suivantes : bâillement, soupir, sensation de bras lourds, distraction du mental... ou quand votre voix intérieure nous dit « çà va maintenant, tout va bien, tout est terminé »...

 

         1- concentration sur le problème précis en laissant monter à la conscience son expression (ex : peur de parler en public)

 

         2- Expression positive de remplacement qui évoque la solution à notre problème (ex : je suis à l’aise pour parler en public, je me sens parfaitement à l’aise pour m’exprimer devant un public...etc) ou éventuellement expression positive globale : « çà va, c’est arrivé, mais maintenant tout va bien ». Ces expressions se font si possible à voix haute.

 

      3- « Je permet que toutes les causes et origines de ce problèmes soient guéries (traitées) dès à présent (ou immédiatement) 

Ou vous pouvez vous exprimer ainsi : « merci mon Dieu de corriger dès à présent toutes les causes de ce problème »

 

         4- « Je permets que tous les endroits de mon esprit, de mon corps, de ma vie qui ont souffert de ce problème guérissent à présent »

Ou «  merci mon Dieu de permettre à  toutes les parties de mon Etre, pensées, corps, toute ma vie, d’être guéris »

 

            5- «  toutes les parties de mon Etre qui ont tiré un bénéfice de ce problème guérissent dès maintenant »

Ou « merci mon Dieu de guérir dès à présent toutes les parties de moi, de ma vie qui ont tiré bénéfice de ce problème »

 

            6-  «  Je pardonne à toutes les personnes que j’ai blâmé (ou tenues responsables) pour ce problème »

Ou «  Je pardonne à toutes les personnes que j’ai blâmé (ou tenues responsables) pour ce problème, y compris Dieu et moi-même »

 

            7- «  Je pardonne à toutes les personnes que j’ai blâmé (ou tenues responsables) pour ce problème »

Ou «  Je pardonne à toutes les personnes que j’ai blâmé (ou tenues responsables) pour ce problème, y compris Dieu et moi-même »

 

- reportez votre attention sur le problème qua vous souhaitiez traiter, si il reste de la gêne, vous pouvez reprendre la pose une ou deux minutes jusqu’à ce que vous vous sentiez en paix.

Remarque : il est rare que les émotions remontent brutalement pendant une séance TAT. Si cela arrive, prenez la pose une ou deux minutes, sans rentrer dans vos émotions, en attendant que le calme se réinstalle (ce que permet la pose). Si le problème persiste, il est préférable de consulter un thérapeute : le problème est trop difficile à gérer seul (respectez vos limites, nous en avons déjà parlé).

 

- prenez le temps d’éprouver un sentiment de gratitude à la fin de la séance !

 



[1] Tapas Acupuncture Technique,-voir aussi www.unstressforsuccess.com  ou tapas@unstressforsuccess.com

 

Repost 0
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 08:09

Dérivées des travaux du Dr Callahan, comme L’EFTt, elles en sont proches tout en gardant une spécificité propre. Ce sont toutes des techniques énergétiques qui visent à résoudre durablement, de préférence définitivement, les problèmes émotionnels qui sont un frein à l’expérience d’une vie heureuse et harmonieuse. Je vous en présenterais sur ce blog trois, pour exemple.(bon, éventuellement plus, si vous paraissez intéressés).

 

Remarque :

Vous remarquerez que dans deux cas il sera clairement fait référence à un niveau spirituel de l’Etre. Il est en effet difficile de travailler sur soi sans en venir à cette rencontre avec un aspect de nous même, qui est en soi une expérience spirituelle. C’est d’ailleurs également le cas avec la Sophrologie dont les différents degrés ouvrent petit à petit la conscience à cette expérience (Caycedo dirait « Vivance »). Cependant il n’est pas nécessaire d’avoir cette ouverture, cette sensibilité pour mettre en pratique les techniques cousines décrites ici. Il m’a paru logique de présenter sur ce blog ces développements qui s’adressent autant aux néophytes qu’aux grands explorateurs des chemins de la Vie.

Ces chemins mènent certains à la notion d’infini,  de perception  d’un élément « supérieur » que d’aucuns nommeront  « Dieu ».

Il faudrait un ouvrage entier pour parler de la relation que l’on entretient avec Dieu... que l’on y « croit » ou non. Pour certains ce concept de Dieu est définitivement lié à la religion, pour d’autres il s’agit plutôt de percevoir la Vie dans toutes ses manifestations, pour d’autres encore Dieu sera une sorte de personnage polymorphe au nom changeant selon les cultures, une sorte de père tout puissant, tantôt guerrier, tantôt protecteur... Il arrive souvent qu’au cours du travail avec un thérapeute ce mot tabou, « Dieu », soit prononcé. J’ai remarqué justement qu’il arrivait souvent lié à un sentiment de colère, c’est ce qui m’a fait étudier plus précisément le travail de Larry Nimms dont je reparlerais dans un proche avenir...


Si vous n’êtes absolument pas « croyant », je vous demande donc de ne pas vous arrêter perplexe, ou rebuté, sur ces quatre lettres « d-i-e-u », si elles ne vous parlent pas il y a assez de techniques qui vous aideront à faire un bon bout de chemin : évitez ce quartier du blog pendant un moment ! Mais si vous êtes un peu curieux, pensez à prendre le temps de faire cette expérience : contre qui, ou quoi, in fine se retournerait votre colère ? Vous pouvez aussi tout simplement remplacer, dans ce questionnement comme dans les protocole qui seront présentés au fil des posts , le mot « Dieu » par « Vie »[1]...

Nous verrons donc bientôt :

- La « Méthode TAPAS » : le TAT

- Be set free Fast (BSFF) instantané

- Zensight

 

Au moins aussi « bizarres » que l’EFT que vous êtes en train de découvrir petit à petit, ou peut-être même pire : osez les tester ! la Vie c’est également faire des expériences, repousser les limites de nos a priori. Et tout cela est absolument sans danger !



[1]  Ou par ce qui va dans le sens de vos propres croyances spirituelles : « mère divine », « créateur », « cosmos », « infini », « lumière »...etc. Le mot « Dieu » n’est conservé que par respect de la formulation des créateurs de ces techniques. Personnellement j’adapte à ma perception personnelle. Je n’utilise pas ces techniques en consultation.

Repost 0
17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 15:15

Dans cette catégorie je présenterais des outils de développement personnel autres que la Sophrologie et l'EFT qui ont leur espace particulier sur ce blog.
Cela pourra être aussi bien des outils que j'utilise personnellement ou des techniques venant d'autres horizons. Les personnes qui souhaitent intervenir ici peuvent soumettre un article par mail à
sophromob@tele2.fr

Au fil du temps, vous trouverez ainsi des articles sur les techniques méridiennes ("cousines" de l'EFT), la psycho énergétique, les huiles essentielles et autre Fleurs de Bach.
Du rebirth à Zensight, du Shiatsu au biofeedback.... nous allons essayer de faire le tour de ce qui existe... et permet d'obtenir des résultats. Avec une prédilection pour les techniques que l'on peut s'auto- appliquer sans danger. Comme je l'imagine aujourd'hui, cette rubrique devrait renvoyer parfois à celle intitulée "Un peu de pratique ?" pour avancer sur un plan concret.

Repost 0