Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ME CONTACTER :

Toutes les Infos : ICI 

Articles Récents

23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 16:52

Ce titre un peu provocateur pour rappeler le programme d'ateliers "EFT Trans-G" de cette année. Notre histoire transgénérationnelle fait parler nos ancêtres (et leur histoire... parfois avec la bonne, et avec des enfants "en plus".. parfois avec des enfants "en moins) à travers nous et nos difficultés.
Pour lâcher l'histoire que nous nous racontons et -enfin- nous connecter avec notre véritable histoire, débloquer une masse incroyable d'énergie bloquée là, dans les émotions refoulées, et la mettre à notre propre service : trois ateliers.

Le premier, généraliste, une initiation à cette démarche, aura lieu les 05 et 06 avril.

Le programme sur la page de l'évènement FB :
https://www.facebook.com/events/475190812608921/

Plus d'info sur "EFT Trans-G'" pour qui n'était pas à Poitiers début février, sur mon nouveau site :

http://sophromob.wix.com/eft-et-cie#!eft--trans-g/c1v0t

Et la vidéo de Mes Aieux : "Dégénération"...

Repost 0
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 23:16

Il m’arrive, parfois assez souvent sur une même période, de me dire en pleine séance : « euh, où va-t-on là ? »

Une impression forte de perdre totalement le contrôle.

Non, que cela me fasse peur, j’ai l’habitude : il est temps de bien me recentrer !

….non pas sur ce que dit le patient (je suis centrée là)

…non pas sur ce que je sais faire qui « pourrait marcher» (ce n’est pas dans ma tête que la solution se trouve mais dans l’interaction avec le patient)

… mais sur la confiance en ce qui est et ce qui vient.

Ou va venir !

Inutile de chercher la «recette » miracle » qui va permettre d’obtenir un résultat positif.

Inutile d’ailleurs de « rechercher » un quelconque résultat : si mes années de pratique m’ont appris quelque chose, c’est bien que je ne « sais » rien et n’ai en fait aucune prise sur l’issue du patient.

Mon rôle se borne à accompagner mes patients dans un cheminement qu’eux seuls maitrisent.

Ont-ils des résistances ? Je n’ai pas le pouvoir de les lever, d’ailleurs ils en ont besoin pour se protéger.

Ont-ils envie d’aller vite : ils n’iront pas plus vite que leur musique intérieure !

Aussi quand un de ces moments de doute surgit, ce n’est pas vers la « meilleure technique » que je vais me tourner. La plupart des techniques sont excellentes si elles sont employées au bon moment.

Je vais accepter ce doute, reconnaitre ma limite et m’en remettre entièrement à la sagesse de la vie.

Ce moment de flottement est peut-être utile.

Un silence s’installe ?

Laissons-le s’installer.

L’avantage avec les techniques de tapping est qu’on peut toujours tapoter pour s’occuper.

En l’occurrence, le patient tapote en restant connecté avec son problème et moi avec le mien, j’ai donc largement le temps de me « rassembler » :

(Intérieurement je répète tranquillement)

« Même si je ne vois pas où je vais, je choisis de faire confiance à la vie »

« Même si je me sens dans l’impasse, je choisis de faire confiance à la vie »

« Même si j’ai la tentation de « vouloir » résoudre le problème, je choisis de faire confiance à la vie »

« Même si j’ai cette difficulté à accepter ce qui vient ou ne vient pas, je choisis maintenant de lâcher le jugement »

…etc.

Et à chaque fois il se passe quelque chose, une information arrive, une intuition monte, une inspiration m’oriente d’un coup vers une technique. Ilya quelque chose de spontané, d’harmonieux qui s’installe et la séance trouve enfin son rythme.

Le doute est cet espace où tout est possible.

Si je « sais » mieux que mon patient, si je mets ma technique avant de qui vient, si je cherche à contrôler alors je peux devenir dangereuse.

Je peux priver mon patient de l’accès à lui-même qui lui convient le mieux.

Alors mieux vaut m’effacer, mettre tout en retrait, y compris les techniques.

Ce ne sont pas les techniques qui font la différence mais la qualité de la relation patient-thérapeute. Si je suis dans la toute-puissance de celui qui sait, quel pouvoir lui est-il reconnu ?

Le doute permet au thérapeute de se reconnecter avec la confiance en un principe plus large, plus universel !

Faire confiance à la vie, pour le thérapeute, c’est accepter que quelque chose de plus grand que Soi utilise notre Etre, nos compétences, au service des patients.

Au centre d’une matrice infinie d’information, nous recevons et redonnons. Nous « provoquons » un mouvement que va utiliser le patient si il le souhaite. Quand il le souhaite.

Notre rôle est de « faciliter » un processus.

Ce qui va permettre au patient de se libérer et d’accéder à lui-même, à sa Vie, à son bonheur, passe à travers nous, pas par nous.

Parfois quand je reçois des collègues en mal de « supervision », à la recherche des recettes pour faire des « séances miracles » je les invite à tapoter :

« Même si, « Moi, Sauveur », je m’aime et je m’accepte profondément tel(le) que je suis »

Ou

« Même si j’ai la croyance que je peux sauver/guérir/soigner (au choix, etc) mon patient, je remercie la vie de me donner maintenant la grâce de l’humilité »

Récemment après une séance magnifique j’ai tapoté personnellement :

« Même si j’ai le sentiment d’être géniale, je remercie la Vie de me donner maintenant la grâce de l’humilité »

… parce que mieux vaut prévenir que guérir !

J’ai appris à aimer ce doute qui m’oblige à rester humble attentive et surtout : à ma place !

Je remercie ce doute qui m’invite à me mettre à ma juste place dans l’Univers.

J’accueille ce doute, qui également déculpabilise le patient de ses propres doutes.

Alors, amis et collègues thérapeutes, ne craignez pas le doute ou de « mal faire »… tout ce qui vient est bien.

Et vous patients, ne craignez pas non plus ces moments où le thérapeute ne parait plus contrôler la situation : il passe la main à la vie même ! Votre meilleur atout.

Bonne Alliance Thérapeutique !

Repost 0
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 15:13

Catie Bertoux ayant mis sur sa page FB le rappel que Gary maintenait que les protocoles en EFT étaient inutiles... les réactions contradictoires des uns et des autres m'amènent à repréciser ce point. Point Sur lequel je me suis déjà exprimée sur ce blog :

http://sophromob.over-blog.com/article-c-est-gary-qui-le-dit-110093870.html

Donner un protocole ressemble tout de même à "j'ai la solution à votre problème", une solution toute faite qui serait applicable à tous.

C'est nier la complexité de l'être humain. N'est-ce pas dommage ?


C'est s'exposer aux dangers de "je sais mieux que vous".
Au syndrôme du "Moi, Sauveur" qui sévit souvent chez les thérapeutes.


Les protocoles EFT (et peut-être même bien "en général" mais ce serait un long débat...) sont inutiles pour pratiquer l'EFT dans sa dimension la plus profonde.


C'est comme nager : Certains préfèrent garder la tête hors de l'eau, avoir pied et rester près du bord. C'est rassurant, surtout pour apprendre à nager, pour le premier contact avec l'eau.
Est-ce nager ?


Qu'offrons-nous à nos patients ?

Nager dans l'océan : l'inconscient insondable tout autour, la tête parfois sous l'eau, loin des bords... mais avec l'EFT comme bateau de sécurité avec une belle échelle pour remonter sans problème. Et à bord la Vie comme capitaine. Et une météo clémente...

Bref, l'illimité en toute sécurité !


Il peut être intéressant de proposer des "exemples" de pistes à explorer... mais le meilleur fil rouge est l'émotion elle-même et surtout de qui se passe par/dans le corps.
Une fois cela dit : chacun fait comme il le sent.

Certains thérapeutes se sentent plus rassurés par les protocoles, parfois ce sont les patients qui demandent (mais on peut refuser, hahahaha ! Perso, je le fais ss pb ;-) ).

Comme en sophrologie la plupart des thérapeutes suivent des protocoles... perso je le fais très rarement , préférant me laisser inspirer par ce que le patient amène.
Et puis, parfois le patient n'est pas près à aller plus loin.
Le jour ou ce sera possible, il changera de thérapeute !

J'ai déjà "récupéré" des patients qui s'étaient aperçu que passé le "voile" de succès de leur séance protocolaire, le problème revenait, plus tard, autrement... il était temps de passer à autre chose.
Et puis même, on peut aller très profond et UN aspect ne sera pas prêt à émerger (ou nous ne serons pas prês à le recevoir)... je ne suis pas d'accord avec Gary sur le fait que l'EFT permette en lui seul de trouver toutes les racines sur le champ.

L'EFT permet d'aller plus vite, et en douceur, plus profond.


Mais qui connait la destination finale du voyage émotionnelle, qui peut dire "j'ai tout trouvé" ?


Soyons humbles, et reconnaissons qu'il y a un rythme de guérison qui nous échappe totalement, que nous ne pouvons tout simplement pas contrôler.
les protocoles sont utiles alors... pour "gagner du temps" et rester dans l'illusion d'avancer. C'est parfois utile pour survivre. Pour vivre j'en suis moins sure.
Ceci dit... je fais confiance à la Vie pour s'exprimer et trouver son chemin avec ou sans protocole. Et toujours au rythme qui convient.... Laissez-là faire !

Repost 0
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 17:01

Sur mon nouveau site http://sophromob.wix.com/eft-et-cie j'avais oublié une petite manip... et les "bonnes dates" des ateliers n'avaient pas été publiées. Je corrige ici. Mais vous invite à aller regarder ce nouvel espace, encore en cours d’amélioration. Le blog y migrera peut-être un jour !

DONC :

Je vous invite dans le courant de cette année 2014 à participer à un cycle d'ateliers "EFT Trans-G," de 2 jours (suivant les demandes, d'autres suivront)

(A 20mn de Châtelet-Les Halles par le RER A)

Une suite directe de ma conférence "EFT Trans-G" pour qui participe aux 2émes Rencontres Francophones EFT de Poitiers


Les premières dates sont :

Les 06 et 07 avril 2014 : N'oublie jamais, jamais, jamais...
Pourquoi ou pour quoi m’arrive-t-il toutes ces choses dans ma vie ?
Les 17 et 18 mai 2014 : Marions-les, Marions-les...
La Relation de couple (au sens le plus large : relation affective)
Les 06 et 07 juillet 2014 : Mon père avait cinq cents moutons
Transmission et rapport à la valeur et à l’argent

Inscriptions (toutes infos et tarifs) :
http://sophromob.wix.com/eft-et-cie#!formulaire/c2cz

Toute demande d'infos : sophromob@sfr.fr ou par le formulaire contact du site

Tarif préférentiel pour les participants des Rencontres francophones EFT (voir sur place)

Repost 0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 19:33

En ce début d'année, nous avançons à très grands pas vers les prochaines Rencontre EFT, à Poitiers les 15 et 16 février prochains.

J'ai passé la journée d'hier à simplifier, éclaircir ma conférence. Une heure ce n'est pas log pour vous présenter "EFT Trans-G", vous inviter à quelques exercices pour vous faire toucher du doigts certaines possibilités ludiques et créatives, ou simplement comment appliquer l'EFT à ce domaine si riche du "transgénérationnel" particulièrement actif en ce moment si j'en juge par les consultations.

Voici le programme de ces Rencontres EFT... Désolée pour la mise en page... le "nouvel Overblog" est vraiment très limité. Je pense à migrer cette année peut-être sur mon nouveau site ? A bientôt !

Programme du prochain Congrès EFT de Poitiers
Programme du prochain Congrès EFT de Poitiers
Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 23:06
Naissance heureuse !

crédit photo

Parce que c'était le moment, et que tout s'est mis en place "tout" seul, c'est aujourd'hui qu'a été mis en ligne (j'allais écrire "mis au monde") mon site web "EFT-&-Cie".

Il est né avec cette nouvelle année, plein de tout ce que j'ai à partager, offrir, transmettre...

Il renvoie bien sûr par ici...

Je suis heureuse et fière de vous inviter à le parcourir :

http://sophromob.wix.com/eft-et-cie

Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 13:08
2013 c’est fini, vive 2014 !

Invitation à la gratitude : si ce petit exercice vous inspire... Merci d'en profiter. un petit tapping d'accompagnement en le relisant de temps à autre en ce début d'année pourrait bien changer totalement l'énergie qui va vous animer pendant ces 12 mois à venir !

Merci pour tout ce qui s’est passé durant l’année 2013 :

  • Merci pour qui j’ai aimé, qui m’a aimé,
  • Merci qui j’ai eu du mal à aimer et qui ne m’a pas aimé : c’est juste une question de temps et d’ouverture du cœur
  • Merci pour ce que j’ai aimé, ou moins aimé, tout ce que j’ai reçu, donné,
  • Merci pour tout ce que j’ai appris, accepté, honoré, compris, intégré, expérimenté,
  • Merci pour tout ce que j’ai refusé, mal digéré, combattu en vain, nié
  • Merci pour ce qui m’a « fait du bien » et ce qui m’a « fait du mal », et merci de voir qu’il n’y a pas vraiment de différence
  • Merci pour toutes les opportunités reçues, acceptées, refusées, pas vues, pas prises, encore à développer
  • Merci car j’ai reçu selon mes besoins, et je n’ai manqué de rien
  • Merci pour les déceptions, car elles recelaient un cadeau
  • Merci pour tous les cadeaux que j’ai su reconnaitre et déballer
  • Merci pour tout ce que j’ai tenu dans ma conscience, et ce que je n’arrive pas encore à conscientiser mais qui est là néanmoins
  • Merci pour mon cœur qui s’est ouvert, mon corps qui m’a accompagné et aidé, mon regard qui s’est élargi
  • Merci pour mes proches et ceux qui ont peur de l’être
  • Merci de cette tolérance toujours plus large mais aussi de ces limites dont j’ai parfois encore besoin pour me protéger
  • Merci pour ces jugements lâchés enfin et ceux qui m’ont encore parus injuste
  • Merci pour les relations qui éclairent ma vie, parfois d’une lumière magnifique, parfois d’une lumière crue et si directe
  • Merci pour cette ombre immense qui ne se dévoile qu’au moment le plus opportun
  • Merci pour les rencontres et les retrouvailles, les rires et les pleurs… et tant de tangos !
  • Merci pour ces nouveaux lieux visités à l’intérieur et à l’extérieur, voyages initiatiques
  • Merci de voir et d’entendre d’une manière toujours différente
  • Merci pour ces émotions qui ont coloré ma vie tout au long de l’année, et qui portaient tant d’informations
  • Merci pour toutes les informations reçues sous de multiples formes
  • Merci à ceux et celles qui m’ont accompagnés et ont su provoqué des prises de conscience
  • Merci à mes enfants, ces maitres
  • Merci à leur père, autre source de croissance personnelle
  • Merci à toi qui m’aime, me respecte et m’accepte telle que je suis et m’invite ainsi à le faire à 100%
  • Merci à la Vie et à moi-même pour chaque instant vécu en 2013
  • Merci pour tout ce que j’ai oublié mais qui a compté également !

Merci pour tout ce qui vient en 2014

  • Merci pour le temps que chaque chose va prendre pour se réaliser
  • Merci pour tout l’amour caché dans toutes ces expériences à venir
  • Merci pour ce qui va changer et ce qui ne changera pas
  • Merci pour tout ce que je vais accueillir et tout ce que j’aurais peut-être du mal à accueillir
  • Merci pour toutes les belles personnes qui vont se trouver sur mon chemin, déguisées en ami ou en ennemi, elles sont toutes là pour moi, par moi
  • Merci à toutes les personnes qui m’invitent et vont m’inviter dans le théâtre de leur vie, merci pour la justesse de mon rôle à chaque fois
  • Merci pour les joies, les peines, les colères, les dégouts, le courage et le manque de courage, merci pour tout ce que j’ai à apprendre ainsi
  • Merci pour ce que je saurais voir à temps, et ce qui me demandera plus de temps à intégrer
  • Merci pour la Paix, la Joie et l’Amour qui sont facile à recevoir parfois… et parfois non
  • Merci pour la santé mais aussi pour ces messages pleins de sens que m’envoie mon corps
  • Merci pour les nouvelles rencontres, les retrouvailles, et la justesse de chaque moment avec ces personnes
  • Merci pour tout ce que j’oserais demander et recevoir de la vie
  • Merci pour toute l’aide que je vais recevoir tout au long de l’année dans tous les domaines
  • Merci pour la prospérité dans tous les domaines de ma vie : désir, créativité, réalisation, rayonnement, partage, plaisir, dons
  • Merci pour tout ce qui va trouver sa place, tout ce qui va se créer, tout ce qui va mourir
  • Merci pour ma capacité à accueillir et vivre tout ce que j’ai à vivre en 2013
  • Merci pour le confort, la douceur, la richesse que je mets dans ma vie tout au long de cette nouvelle année
  • Merci pour tout ce que j’accepte de voir, d’intégrer, de recevoir et transformer
  • Merci pour TOUT, car TOUT est déjà là
  • Merci pour tous ces moments de présence à moi-même et à ce qui m’entoure, ce que je vis
  • Merci pour tout ce que j’ose réaliser, ce que j’ose vivre
  • Merci pour la liberté d’Etre 100% moi-même…
  • Merci pour les autres, leur écho dans ma vie
  • Merci pour ce monde qui évolue et va trouver mille solutions en 2014
  • Merci pour tout ce qui se crée en moi et autour de moi
  • Merci pour le lâcher prise, sur les jugements, les illusions « d’avoir raison » et milles autres émotions et sentiments qui ne font que passer
  • Merci pour tous les cadeaux surprise que chaque jour me réserve
  • Merci pour ce qui en moi accepte de se transformer, s’ouvrir, accueillir ce qui vient
  • Merci pour ce qui est en moi et autour de moi
  • Merci j’accueille à 100% qui je suis et mes capacités
  • Merci je mets en œuvre mes compétences
  • Merci je suis connectée à tout et à tous… à commencer par moi-même
  • Merci je lâche ce qui m’empêche d'être 100% moi-même
  • Merci je suis en contact avec mes émotions, avec mes informations essentielles
  • Merci je lâche le jugement autant que faire je peux
  • Merci pour toutes les expériences à venir et les ressources qu’elles portent et m’apportent
  • Merci pour tout ce qui va remplir cette année et qui ne me vient pas encore à l’esprit !
  • Merci pour 2014, cette merveilleuse année !
Repost 0
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 17:03
La coopération crée la vie, pas la compétition !

(crédit image INREES)

Darwin a énormément influencé notre manière de penser, mais sans doute la sienne a-t-elle été influencée par le mode de pensée social de son époque. L’image même de la lutte pour la survie était facile à repérer. Sans doute plus que celle de la coopération, et pourtant …

Un monde comme le nôtre, perpétuellement en guerre (sociale, économique, ou classique) reste le produit d’un monde où les stratégies les plus utiles à la survie sont l’empathie et la coopération.

En ignorant cette faculté indispensable à l’adaptation et à l’équilibre du vivant, nous avons créés des déséquilibres qui rendent beaucoup plus difficile de revenir à un autre comportement.

L’image qui me vient est celle de la terre, ou de notre corps : si nous tentons de réguler les déséquilibres que nous avons créés avec une vision d’extermination de ce qui nous parait être l’ennemi au lieu de voir que nous avons permis cet envahissement (mauvaises herbes, insectes, mais aussi parasites, cellules adipeuses excessives…etc) nous allons avoir beaucoup de difficulté à retrouver un équilibre naturel. Par contre, si nous laissons faire en éliminant les sources de déséquilibres (engrais, pesticides, labour, ou -pour le corps- supplémentation, excès de protéines animales/ insuffisance de fibres, etc) cela va prendre certes plus de temps, mais l’effet sera durable et de nouvelles habitudes, sans contraintes, pourront se mettre en place. En ce qui concerne notre corps, un accompagnement psycho-corporel peut nous aider à désamorcer des programmes de sabotages qui nous portaient à des comportements aberrants… une telle démarche serait-elle possible au niveaux des États ?… je rêve…

Mais qu’est-ce qui peut me laisser croire que ce mode de comportement pacifiste, coopératif et empathique ? la Science ! Je vous renvoie à l’excellent article du dernier numéro d’Inexploré « la coopération du vivant ». Nous serion le produit de la coopération bactèrienne ! je vous rappelle que le nombre de cellules (micro-organismes divers : virus, bactéries, champignons…etc) outrepasse de beaucoup celui de nos propres cellules constitutives. Pour survivre, cette coopération s’est développée et au final, nous voilà (bon, je raccourci énormément, mais ce qui compte c’est de voir le principe).

« Au lieu de s’éliminer mutuellement, les bactéries ont su s’agencer et se coordonner de manière à produire une ensemble plus performant » la SYMBIOSE a permis cette organisation particulière de la vie dont nous sommes le produit. Malheureusement nous avons perdu le contact avec ce principe performant de l’empathie et avons misé sur le mauvais cheval : la compétition !

Le résultat nous le voyons autour de nous : pillage de la planète, médecine agressive, négation de nos ressources les plus puissantes, mise en esclavage de l’humain par l’humain, ignorance aveugle et autodestructrice sur un terme qui diminue rapidement.

L’idée n’est pas de faire de la morale à partir de ce constat, non, l’idée est de regarder tout simplement le mécanisme le plus efficace depuis que la vie existe et de voir que nous sommes programmés pour. Donc,nous pouvons le faire, nous savons le faire. Ce qui nous en empêche est vraisemblablement la PEUR (niveau le plus simple de la mise en œuvre de processus compensatoires complexes qui mériteraient d'être développés). Seule notre conscience peut CHOISIR de revenir même -si cela peut-être un processus sans doute assez long- vers ce comportement empathique et créatif qui existe depuis la nuit des temps;

La solidarité est un exemple. La prise de conscience des peurs qui conditionnent un comportement aberrant au regard de notre propre survie. La liberté émotionnelle, faite de l’acceptation de ce qui a été, sans jugement, et de l’ouverture à des processus différents d’évolution, est une voie qui peut favoriser ce retour à un comportement empathique.

Mais, fi d’angélisme, place à la réalité : ouvrons nos yeux, non pas sur ce dont « les autres » seraientt responsables (à notre place !) mais sur ce qui est déjà en place pour utiliser cette ressource symbiotique. Pour nous ouvrir à nos propres ressources, en changeant de comportement.

Que cessent d’inutiles combats au profit d’une attention, d’une ouverture, d’une co-création.

Voilà un joli vœux pour 2014…

Un exemple au niveau des cultures (dont dépend notre survie) peut permettre de méditer sur comment installer EN NOUS une « Révolution d’un seul brin de paille »*.

Laisser faire et laissons coopérer …

*de Masanobu Fukuoka chez Tredaniel.

http://mili-terre.com/article/13/901/masanobu-fukuoka-et-lagriculuture-du-non-agir.htm

Repost 0
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 18:52

Comme la nouvelle version d'Overblog complique un peu les choses, j'ai du mettre en image mon texte pour éviter la présentation hyper compacte obligatoire sinon.

du coup pour vous inscrire et participer c'est ici

Pour la page d'accueil et vous orienter vers le programme ou les intervenants (je vais mettre des articles en ligne dans les prochaines semaines, comme "pense-pas-bête"sur ces sujets) c'est

(attention le programme est sur 2 jours, donc deux pages distinctes, suivez bien les onglets...)

Rencontres EFT : Venez nous rejoindre  à Poitiers en février 2014 !
Repost 0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 17:34
Philippines : le riz... çà coûte du blé !

OK il y a pas mal de gâchis dans les ONG, OK on ne sait pas toujours où va l'argent, OK il y a plein de riches qui devraient en profiter pour faire preuve de générosité...

OK, OK, OK... mais les autres on s'en fiche, non ?

Moi, que fais-je aujourd'hui face à cette catastrophe, sans doute la plus lourde connue par l'humanité ?

je prie ?

je tapote ?

je critique ce qui est mis en œuvre ?

OU... JE DONNE ! ?

A votre avis qu'est-ce qui mettra le plus de nourriture dans le ventre des enfants Philippins ?

Le site de l'UNICEF : http://www.unicef.org/french/
Il sature mais ils ont mis en place un relais téléphonique :

"VOUS POUVEZ DONNER AUSSI :
-par téléphone au 0969 368 468 (don par CB)
-par chèque bancaire libellé à l'ordre de :
UNICEF France - Urgence Typhon Philippines - BP600 - 75282 PARIS cedex 06"

Le site de MSF : http://www.msf.fr/

Le site de la Croix Rouge : http://www.croix-rouge.fr/

et il y a d'autres organisations bien sûr, qui collectent des fonds.

Vous ne savez pas choisir ? c'est facile : donnez partout !

Je ne vous remercie pas de votre générosité : remerciez-vous vous-mêmes, prenez conscience de votre place dans l'humanité, prenez conscience de votre humanité.... et remerciez la Vie d'avoir les moyens -même limités !- de donner.

Vous recevrez d'autant plus !

Lâchons le jugement face à l'urgence, donnons....

Repost 0