Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ME CONTACTER :

Toutes les Infos : ICI 

Articles Récents

17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 06:28
Sur quoi tapoter pour m'entrainer  à pratiquer l'EFT - 3

Toujours pour surfer sur l'énergie que vous a donné l'acquisition gratuite du Kit de démarrage EFT offert par le 4ème Congrès Virtuel EFT -et sa mise en oeuvre- nous allons aujourd'hui nous intéresser à des pratiques qui boostent l'EFT et qui seront peut-être utilisées pendant le Congrès (je ne sais pas tout !).

La première est la "movie technique" que je m'en vais vous rappeler ici :

.

C'est une des application spécifiques du tapping en continu que Gary Craig recommande volontiers

...« movie technique », que je pourrais traduire par « l’art de se faire du cinéma ».

Il va s’agir, une fois le problème sur lequel on souhaite travailler bien précisé et évalué (vous connaissez maintenant la recette de base) d’en envisager le souvenir comme si c’était un film :

.

- On pense à la situation sur laquelle on veut travailler comme si l’on allait raconter un film que l’on aurait produit, ou que l’on aurait vu :

- on donne un titre

- on choisit une ou plusieurs scènes

- on identifie les personnages (on peut leur donner des qualificatifs : le méchant père, ma garce de sœur, l’amie perfide, le patron infâme... amusez-vous un peu !)

- on choisit la durée du film, son genre, le décor etc.

- on raconte le film en s’arrêtant à chaque fois qu’une émotion monte

- on traite l’émotion avec l‘EFT- on revient au film

- et ainsi de suite jusqu’au mot fin.

- Une fois le film terminé, on donne à nouveau le titre.
.

En fait il est possible soit de raconter ce film ou de se le passer dans la tête.

Ainsi les souvenirs trop intimes ou trop douloureux n’ont même pas à être verbalisés. Ceci permet de se maintenir à une certaine distance de la souffrance émotionnelle remémorrée, un peu comme si c’était arrivé à quelqu’un d’autre ... aux personnages d’un mauvais film.
On va « visionner » ce film et "mettre sur pause" que lorsqu’une émotion apparaît.

.

On fera alors un ou plusieurs passages en EFT « classique » , jusqu’à lâcher totalement cette émotion .

On reprend alors le récit du film où on en était mais tel qu’il se présente sur le champ (les scénarii évoluent parfois au cours de la séance). Il est indispensable de s’arrêter et de traiter avec l’EFT, jusqu’à épuisement des émotions liées.

Ensuite on réévalue le problème.

+

Le petit plus : redonner un titre à la fin de la séance... c'est rarement le même !

Partager cet article

Repost 0

commentaires